L’accent

ALARIC.jpgL’accent du pays qui est le mien, pour ne parler que de celui que je tiens, n’est pas que dans le langage, il est aussi dans l’esprit et dans le cœur de ceux qui l’ont tellement qu’ils ne l’entendent même  plus…

Pour les Audois, la vigne et le vin demeurent des éléments identitaires qui racontent au travers de nos terroirs l’histoire de notre territoire mais notre accent inimitable, qui roule sur la langue en parlant de chez nous, transporte jusqu’ici même quand on est loin.

Quelqu’un a dit un jour que trimbaler son accent, c’est emporter dans le monde entier un peu de sa terre à ses souliers.

Quand on est de l’Aude, trimbaler son accent hors de nos frontières, c’est exporter un peu de sa vigne où que l’on aille et finalement, chaque fois que l’on cause, c’est encore parler de son pays en parlant d’autres choses.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s