Été 2019 en images…

Depuis plusieurs années, durant l’été, nous ne prenons pas de vacances à proprement parler.

Les semaines au travail s’enchaînent et avec elles les week-ends qui constituent autant de périodes qui permettent de belles échappées dans l’esprit « apéro chrono » cher au President Hervé Sebban, en repos forcé cet été, qui nous aura beaucoup manqué…

Traditionnellement, pour constater que l’été n’est pas loin, on fait la balade aux bénitiers pour sentir les naissantes odeurs estivales de la riche flore des Corbières et se convaincre une fois là haut, le souffle court mais apaisé par la vue époustouflante, qu’il était préférable d’y monter avant les très grandes chaleurs…

Puis vint l’heure de la Saint Jean et cette année, comme l’année passée, nous avons eu la chance de pouvoir descendre quelques jours dans le plus beau temple des fêtes du même nom : las hogueras de Alicante !

Cette année, Patoche et Miguel veillait au barbecue sur la plage aux mille feux et se reconciliaient avec les corridas de taureaux, Yannick confirmait ses talents de photographe ainsi que son ancrage dans le milieu taurin, JP se perfectionnait en absorption de Gin To et Hugo se spécialisait dans le décollage des lanternes thaïlandaises.

La guerre sororicide du riz noir, quant à elle, malgré la pression, n’a finalement pas eu lieu..

Les enfants se retrouvèrent ensuite outre Atlantique pour remplir leurs carnets de voyages et améliorer leur anglais tandis que se profilait déjà à l’horizon le 14 juillet puis le pèlerinage annuel des parents chez nos amis Ariégeois de Saint Girons…

Premier week-end du mois d’Août… Uzès et la 19eme edition de son festival de musique électronique… fête votive, marché de catégorie superieure dans une ville hors du commun pour le rendez vous de la famille et des amis !

Quelques jours de repos bien mérités à la maison, en alternance dans la piscine, le jaccuzi et le hamac avant Le 75ème anniversaire du débarquement en Provence qui nous amène, avec l’orchestre, appelé pour l’occasion à jouer le 15 août au sein de la citadelle de Saint Tropez, à passer deux jours intensifs dans le Var…

Mais avant de partir, et alors que les salades de tomates battaient leur plein, Miguel préparait la desormais traditionnelle journée « des mums » qui me valu la chance de pouvoir signer, en tant qu’auteur et acteur à la fois, la plus improbable image de l’été…

Pendant ce temps, la vigne commençait à mûrir, la sécheresse et les incendies commençaient a sévir mais il fallait comme chaque année se former professionnellement à Marseille, reconstruire la cabane de Tres Bes en vue de l’exposition du 15 Septembre et se préparer pour la Féria de Carcassonne qui marque, déjà, la fin des vacances qui auront été studieuses mais néanmoins intenses parsemées durant les week-end de moments de repos, d’amitiés et de convivialités…

La bourdette

Le vieux port a Marseille

Cassis

Le Panier à Marseille

Fin de l’été….