Depuis 2012, en France, nous vivons au rythme des attentats islamistes qui nous frappent tous les ans.

Il n’y a qu’un pas de Toulouse et Montauban à Charlie Hebdo, Montrouge, l’hyper casher, Saint-Quentin-Falavier et Paris-Bataclan en 2015, puis Magnanville, Nice et le père Jacques Hamel a Saint Etienne du Rouvray en 2016, avant les Champs Élysées et Marseille Saint Charles en 2017, Trebes-Carcassonne, Paris, Strasbourg en 2018, et la Préfecture de Paris en 2019…
La barbarie commise le 16 octobre 2020 à l’encontre d’un enseignant, Samuel Paty, par un ignoble individu à #Eragny constitue une attaque particulière en ce qu’elle vise spécialement un des remparts de notre République : L’EDUCATION, et avec elle la transmission de nos valeurs comme la Liberté, notamment d’expression, et la Laïcité qui doivent permettre de lutter contre l’obscurantisme.
Nous sommes à l’évidence au point de basculement et notre réaction, demain, conditionnera notre avenir commun.
Soit la République cède, soit elle ne cède pas et si elle ne cède pas, les attentats faisant désormais partie de notre récente histoire de France au chapitre des atrocités, nous devons commencer par intégrer dans notre pays, au programme de tous nos Collèges, dès la rentrée prochaine, un enseignement laïque et éclairé sur les attentats islamistes et plus spécialement sur une de ses causes les plus sordides : les caricatures de Mahomet.

CHOISISSONS DE NE PAS LAISSER LES BARBARES INTÉGRISTES DECAPITER NOTRE LIBERTÉ…
c’est en faisant ce choix, ou pas, qui consiste à mener le combat de la lumière en se rassemblant autour des valeurs qui la constitue, qu’une civilisation vit ou meurt.
Il est nécessaire aujourd’hui de se lancer sereinement mais sûrement dans le bras de fer de la laïcité qui doit signifier que dans notre pays, on est libre de croire ou de ne pas croire mais surtout qu’en tout état de cause, on n’assassine pas pour des dessins du bon dieu.
Dans le Temple de la laïcité qu’est notre Republique, les intégristes ne passeront pas. C’est par l’unité nationale dont nous devons faire montre que nous preserverons les valeurs Republicaines propres à combattre efficacement et sans état d’âme le fanatisme religieux et que nous signifierons à ceux qui se réjouissent des conséquences de cet obscurantisme que nous sommes tellement nombreux et solidaires qu’ils sont déjà morts et perdus pour la France….

Agissons ! C’est à ce prix que les gens n’auront plus cette idée tout aussi nauséabonde qu’inefficace de penser qu’il suffirait, pour trouver des solutions, de se tourner vers les charognards du RN dont la seule capacité est de faire le contraire de ce dont nous avons besoin, à savoir attiser les haines et créer des divisions.